Paris Accord Sur Le Climat A Été Adopté

266

The Paris Climate Agreement Has Been Adopted

Après deux semaines de marathon de négociations, 195 pays ont approuvé un accord qui permettrait de sevrer le monde hors combustibles fossiles de ce siècle, pour limiter le réchauffement planétaire à 2 ° C, avec un objectif ambitieux de 1,5 ºC. C’est le premier succès de la fin d’un sommet sur le climat mondial, après deux décennies d’échec des négociations.

La version définitive du texte qui forme l’épine dorsale de la Paris accord devait être terminée pour le vendredi matin, mais les négociations a couru de long en lumière de nombreux litiges sur le libellé de l’passages clés. Les principaux points de blocage inclus si le monde doit limiter ses émissions de carbone afin d’éviter de plus de 2 ° c de réchauffement de la planète—sont largement reconnues à la cible ou si un objectif plus ambitieux de 1,5 ° C de réchauffement, doit être poursuivie. Les pays en développement et les pays de basse altitude qui ressentent déjà les effets du changement climatique ont fait un gros effort pour le dernier.

Le texte final est un peu de compromis: la résolution appelle le monde à se “la hausse de la température moyenne mondiale à bien en dessous de 2 °C” et de poursuivre “les efforts visant à limiter l’augmentation de la température à 1,5 °C.” Nous devons, cependant, garder à l’esprit que le monde a déjà atteint plus de 1 ° C de réchauffement climatique, et sur la base des engagements de réductions des émissions de carbone des pays ont mis sur la table, les experts disent que nous allons avoir de la chance si nous avons atteint les 2 ° C de réchauffement de la cible.

Un autre point majeur de discorde à Paris a été de financement. Au sommet climatique de Copenhague en 2009, il a été décidé que les pays riches serait rive jusqu’à 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 pour aider les pays en développement decarbonize rapidement. Les pays en développement ont insisté sur le fait que la langue spécifique doit être inclus dans le texte final de s’assurer que cet engagement est respecté. En fin de compte, le montant de 100 milliards de figure n’apparaît que dans le texte du préambule et non dans tout accord juridiquement contraignant, des parties de l’accord.

Sponsorisé

Chaque pays a créé son propre réductions des émissions de carbone des objectifs et des échéances. Le texte final légalement exige de tous les pays à faire état de leurs progrès tous les cinq ans, avec l’objectif de progressivement l’intensification de l’ambition à travers le conseil d’administration.

Peut-être la partie la plus optimiste de l’accord final est explicitement un objectif à long terme de net-zéro émissions de carbone, qui doivent être satisfaites dans le courant de la seconde moitié du 21ème siècle. Voici que le texte spécifique:

The Paris Climate Agreement Has Been Adopted

Le monde n’est pas 100% satisfait de l’accord, mais aujourd’hui l’unanimité des voix de soutien est néanmoins historique, marquant la première fois, un accord de cette ampleur est juridiquement contraignant pour toutes les nations.

“Notre texte est le meilleur équilibre possible,” Ministre français des affaires Étrangères Laurent Fabius a déclaré cet après-midi, “un équilibre qui est puissant et délicat, qui permettra à chaque délégation, chaque groupe de pays, la tête haute, avoir réalisé quelque chose d’important.”

Maintenant, nous allons voir si le monde n’agit sur lui.

Suivre l’auteur @themadstone